Comment les PME-ETI analysent-elles le FEC en 2018 ?

3 minutes de lecture

Sereines vis-à-vis des contrôles opérés sur leur FEC par l’administration fiscale, les PME-ETI sont encore peu nombreuses à effectuer une analyse approfondie de ce fichier. Les résultats de notre enquête, réalisée en mars 2018, dressent un état des lieux de leurs pratiques en la matière.

Comment les PME-ETI analysent-elles le FEC en 2018 ?

Comme nous l’avions révélé dans notre précédent article, l’élaboration du Fichier des Écritures Comptables est désormais ancrée dans les usages des PME-ETI. 91 % d’entre elles ont déjà produit un FEC. Quatre ans après son instauration, l’enjeu pour les entreprises n’est donc plus tellement de savoir comment le produire, mais de pouvoir en tirer des enseignements en l’analysant.

Les PME et ETI expriment assez peu d'inquiétude quant aux analyses effectuées par les impôts sur leur FEC : elles y voient même une démarche positive. En effet la majorité des entreprises apprécient cette dématérialisation des échanges avec l’administration fiscale, par le biais du FEC et du contrôle fiscal informatisé.

Généralisation des tests de conformité

Cette sérénité peut en partie s’expliquer par le fait que les PME-ETI contrôlent de plus en plus la conformité de leur FEC. Elles sont ainsi 82% à avoir déjà vérifié la conformité de leur fichier, qui doit respecter un ensemble de normes fixées par l’administration fiscale. 

PME-ETI : analyse du FEC en 2018

L’outil Test Compta Demat proposé par l’administration est largement utilisé. Mais attention, il permet cependant de ne contrôler que la conformité technique du fichier, et non pas la qualité des données comptables.

Des analyses approfondies encore minoritaires

Les PME-ETI sont encore peu nombreuses à aller au-delà de ce premier niveau de vérification. Même si elles envisagent de le faire à l’avenir, elles ne sont que 36% à avoir analysé leur FEC en profondeur pour en tirer de la valeur et des enseignements.

Cela peut s’expliquer d’abord par un manque de temps, de ressources, voire de connaissances. En effet, elles ne savent pas toujours ce que l’examen du FEC peut leur apporter : toutes n’ont pas forcément conscience que cela permet de détecter des anomalies comptables, et aussi d’identifier des montants récupérables.

De plus, le fichier FEC pouvant être très volumineux, les entreprises n’ont parfois pas les outils nécessaires en interne pour l’analyser. Et contrairement aux grandes entreprises, les PME et ETI ne disposent pas toujours d’un fiscaliste en interne.

Pour en savoir plus, téléchargez l'étude complète.

Différentes anomalies détectées

Les résultats de notre étude montrent que l’analyse approfondie du FEC offre l’opportunité de déceler des anomalies. Les entreprises qui ont effectué ce type de contrôles ont entre autres détecté :

  • des problèmes de paramétrage lors de l’extraction,
  • des défaillances procédurales,
  • des anomalies comptables,
  • des risques, par exemple sur les libellés d’écritures.

Ces anomalies sont fréquentes dans les comptabilités des entreprises, autant chez les grands groupes que dans les plus petites structures. Mais les détecter peut s’avérer difficile.

Des solutions d’analyse du FEC sont pourtant capables, grâce à l’utilisation du data-mining, de faire remonter différents types d’incohérences ou d’erreurs. Elles permettent ainsi d’anticiper les questions de l’administration fiscale, éventuellement de corriger le FEC, voire de détecter les anomalies de TVA ou de double paiements fournisseurs. Ces dernières étant susceptibles de représenter des sommes conséquentes pour les entreprises qui sont pourtant facilement récupérables.

Une volonté de faire appel à un service extérieur

Une partie des PME-ETI sont d’ailleurs conscientes de l’intérêt de solliciter des spécialistes pour tirer le meilleur parti de leur FEC. Leurs attentes ? Vérifier d’abord sa conformité, analyser en deuxième lieu sa qualité comptable. Mais également anticiper les tests de l’administration, corriger leur FEC et recouvrer des montants perdus.

Une transition est sans doute en train de se faire. Maintenant qu’elles maîtrisent le processus de production, les PME-ETI orientent désormais leurs efforts vers la conformité technique de leur FEC, pour répondre aux exigences de la DGFiP. Elles intègrent aussi progressivement les niveaux plus poussés de l’analyse du FEC afin d’en dégager des apprentissages supplémentaires et de saisir ainsi toutes les opportunités qu’offre l’exploitation du fichier.

Thème(s) de l'article : FEC, Data-mining


[MF] Enquête : les PME-ETI et le FEC en 2018
Testez votre FEC : 100% en ligne et instantané

Bienvenue

Ce blog vous offre toutes les informations à connaître sur le Fichier des Écritures Comptables. Actualités, réglementation, dernières innovations... nous souhaitons apporter aux responsables comptabilité, finance ou fiscalité, une information détaillée et de qualité pour bien appréhender le FEC sous tous ses aspects.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez automatiquement tous nos articles et conseils pour devenir un expert du FEC. Bonne lecture !